Assainissement collectif

Le réseau d’assainissement collectif est composé de 4,8 km de canalisations et de 5 pompes de relevage qui conduisent les eaux usées vers la station d’épuration.

Le réseau dessert le Bourg, le quartier du Port, la Bourgade, au final les habitations qui se trouvent le long du parcours des canalisations, selon le schéma ci-dessous. En dehors de ce périmètre les habitations sont concernées par les règles de l’Assainissement non collectif.

Le raccordement à l’Assainissement collectif concerne environ 150 abonnés pour une population d’environ 380 habitants.

Tarifs

Tarifs applicables aux abonnés le 31/12/2016

Désignation
Montant
Abonnement fixe (€ HT/an) 95,31 €
Part proportionnelle 1,20 €/m3
Modernisation des réseaux 0,235 €/m3
Lutte contre la pollution 0,31 €

Les établissements qui ont des volumes de retraitement importants font l’objet d’une tarification spécifique sur la base d’une convention.

Contrôle obligatoire des installations en cas de vente

Lors de la vente de votre bien, vous devez compléter ce formulaire et l’adresser à la CAPB (adresse et coordonnées dans le document).

Raccordement des immeubles au réseau d’Assainissement collectif.

Des frais d’accès au service s’appliquent au moment du raccordement des immeubles. Il y a lieu de distinguer les immeubles existants à la mise en place de l’égout et ceux postérieurs à cette mise en place.

Immeubles existants à la mise en place de l’égout :

Désignation Montant
Participation pour le financement de l’Assainissement Collectif 500 €
Coût de branchement 1000 €

Immeubles postérieurs à la mise en place de l’égout :

Désignation Montant
Participation pour le financement de l’Assainissement Collectif Habitations 500 €
Autres constructions 15 €/m2 de surface de plancher
Agrandissement existant 15 €/m2 de surface de plancher
Coût du branchement Coût réel des travaux

Station d’épuration

Elle a une capacité de traitement des eaux usées pour 600 Équivalent Habitant ou 90 m3 journalier.

Elle fonctionne sur le principe de lits plantés de roseaux qui par leurs propriétés épurent les eaux usées et les transforment en boues qui, à intervalles réguliers, sont évacuées vers une plateforme de compostage.

Après épuration, les eaux sont rejetées dans la Bidouze. Ces rejets font l’objet de mesures régulières, et sont de bonne qualité.

Assainissement non collectif